Immokey.fr » clés de l'immo » Calcul loyer Pinel : un exemple concret pour vous aider

Calcul loyer Pinel : un exemple concret pour vous aider

La loi Pinel est sans doute le dispositif de défiscalisation le plus intéressant, car il permet d’avoir une réduction d’impôt confortable sur 6, 9 ou 12 ans. Cela dépend de la formule que vous choisissez. Toutefois, si les conditions d’acceptation sont complexes, c’est aussi le cas pour le loyer.

Les zones impactent le prix au m²

Certains logements ne sont pas pris en compte puisqu’ils ne sont pas intégrés dans les zones. Ces dernières sont à nouveau au rendez-vous dans le calcul des loyers.

  • 12.50 euros le m² pour la zone A
  • 16.83 euros le m² pour la zone A bis
  • 10.07 euros le m² pour la zone B1
  • 8.75 euros le m² pour la zone B2

Pour calculer le loyer, vous devez connaître la surface utile du logement qui est exprimée aussi en m². Vous devez appliquer la formule : 0.7 + (19 / surface utile). Vous prenez ensuite le montant pour le m² en vous aidant des zones énoncées au préalable. Nous sommes conscients que ce fonctionnement est assez complexe surtout si vous n’avez jamais été confronté au calcul des loyers que ce soit avec ou non la loi Pinel. Imaginons que votre logement se trouve dans la zone A, vous devez donc prendre le plafond à savoir 12.50 euros le m². En ce qui concerne la superficie, elle est de 50 m². Vous avez désormais toutes les informations pour obtenir ce loyer.

  • 12.50 x (0.7 + 19/50), cela correspond à 12.50 euros le m². Le résultat est différent si votre logement est en zone B2 par exemple. Vous obtenez 9.45 euros.
  • Il faut désormais multiplier le résultat par la surface utile à savoir 50 m², vous obtenez alors 675 euros pour le premier exemple contre 472.50 euros pour le second.

Le calcul ne prend pas en compte les charges

Le calcul est un peu plus complexe si vous devez ajouter les charges, car le résultat obtenu au préalable n’intègre pas ces dernières. Le loyer dépend ensuite des sommes que vous devez verser. Il est donc difficile d’énoncer un exemple puisque toutes les situations sont différentes. De plus, il est possible d’augmenter le prix du loyer en fonction des équipements mis à la disposition des locataires comme une terrasse, un jardin, un garage, une cave ou encore des combles. Si vous souhaitez un résultat un peu plus pertinent, il est préférable de se rapprocher d’un expert qui saura effectuer un calcul précis en prenant en compte toutes les spécificités.

Une agence immobilière connaît parfaitement le marché, elle peut donc vous aider à définir un loyer en adéquation avec les tendances. De plus, pour définir le prix du loyer, vous pouvez aussi vous aider de vos mensualités. Pour un investissement locatif, vous avez souvent besoin d’un prêt et il est impératif de rembourser tous les mois des mensualités. Ces dernières sont parfois intégralement couvertes par les loyers, vous ne déboursez donc pas d’argent. C’est un gage de sérénité pour les établissements, ils accordent plus facilement ces crédits, car ils sont persuadés d’avoir les remboursements surtout si le logement est idéalement situé.

Une réponse express grâce à un simulateur

Les dispositifs de défiscalisation sont nombreux, mais les Français sont surtout attirés par la loi Pinel. Cette dernière vous promet jusqu’à 63 000 euros de réduction si vous choisissez le palier le plus élevé pour la location de votre habitation. Ce n’est pas négligeable et cela explique également l’engouement rencontré. Les débutants ont toutefois des difficultés pour utiliser convenablement les diverses formules, d’où l’intérêt de miser sur un calcul de la loi Pinel, car toutes les réponses les plus efficaces sont partagées via ce simulateur.

Calcul loyer Pinel

  • Les clients qui ont eu recours à cette méthode ont été largement comblés.
  • Les résultats sont confidentiels, vous pouvez donc partager vos informations personnelles sans aucune difficulté.
  • Trois minutes sont suffisantes pour que vous puissiez obtenir une réponse.
  • Cinq étapes sont proposées, vous devez donc inscrire votre situation familiale et tous les éléments relatifs à votre foyer.
  • Vous devez inscrire les revenus perçus au fil de l’année, la présence d’enfants ainsi que votre statut concernant votre profession.

L’étude de votre profil est approfondie, cela permet d’obtenir des réponses pertinentes qui s’adaptent réellement à votre statut. De plus, si la loi Pinel est complexe à comprendre à cause des niches fiscales et d’autres éléments, avec ce simulateur, l’investissement locatif devient beaucoup plus simple. Vous devez ensuite inscrire votre identité et une adresse mail pour obtenir le montant de votre impôt et la réduction qu’il est possible de recevoir grâce à cette défiscalisation. Cette dernière présente de réels points forts, nous vous conseillons d’étudier cette solution.